Me  Dison  Prouvènço

 

 

 

     
   

 

 

 

Le mois d'octobre 2003, fût un moment extraordinaire pour moi!
Ceux qui avaient déjà visité la version précédente avaient compris mon regret
de n’avoir pu assister à la première édition
du festival « Me Dison Prouvènço »

Festival de la langue et de la culture provençale à Arles.

 

 

 

Cette lacune a été comblée par la générosité de mes amis. Ils ne m’ont pas uniquement reçu
mais en plus j'ai pu assister aux festivités pendant 2 jours.

Samedi après-midi nous avons fait le marché provençal et les expositions diverses.

 

 

 

 

les tamborinaires et les groupes de danses

L'Église Saint-Trophime

 

 

 

 
Dans la chapelle de l’hôtel Jules César, une exposition était organisée par
    Monsieur Marcel Fouque et consacrée à Léo Lelée.

 

 

 
L’autre, par Madame Magali Pascal qui nous a présenté une collection exceptionnelle de costumes Arlatan datant du XVIIIè siècle.

 

 

L’espace Van Gogh quant à lui était surtout monopolisé par les livres et les associations.

 

 

La statue de

Fréderic MISTRAL

davant l'hôtel

PINUS NORD

 

 

 
La chapelle des Trinitaires servait de cadre pour le "savoir-faire " des artisans.
Il y avait un fabriquant d’instruments de musique, nécessaire à la danse de la farandole.
Une dame qui confectionne les « chapelles » indispensable pour l’habit d’Arlésienne.

 

 

Nicole Niel, une passionnée d’Arles et qui a écrit un livre superbe,
« L’art du costume d’Arles », était sur place mais avec tout autre chose !
Voyez ces têtes mais surtout les différentes coiffes d'Arlésiennes, je n’ai pas pu résister
à m’offrir la mameto et la ninèio.

 

 

La mameto et la ninèio

 

de face et de dos !!

 

 

 

Le soir nous avons pu assister dans le théâtre Antique, au spectacle

« L’Arlésienne » d’Alphonse Daudet, en provençal, par la compagnie César CHOISI.


MAGNIFIQUE !

 

 

Le dimanche, toute la Provence était réunie pour la grande parade,
150 enfants des écoles de Cavaillon, des attelages, des cavaliers,
la reine d’Arles accompagnée par ces demoiselles d’honneurs,
en tout près de 3000 personnes ont défilé dans les rues d’Arles.

 

 

 

 

 

Tout le monde c’est retrouvé pour un grand spectacle dans les arènes.

7000 personnes!!
ÉBLOUISSANT !!

Je n’avais pas assez de mes deux yeux pour tout voir !

Ces superbes costumes sous un soleil radieux, le ciel bleu, l’ambiance, bref inoubliable.

 

 

 

 

 
Les Arlésiennes


une tradition, une fierté
et
un hommage à la femme.

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 
Le groupe "Le Condor" a mis le feu dans les arènes en mélangeant la musique celte et provençale.
 

 

 

Des chanteurs comme Plantevin, Bonnet et beaucoup d’autres se sont suivis sans interruption.


César Choisi nous clama un très beau texte en provençal.


Et bien sûr le spectacle c’est terminé par un Coupo Santo plus que vibrant.

 

 

Jean-Bernard Plantevin

César Choisi

André Chiron

 

 

 
 

 

 

La sortie des Arènes

après une

journée magnifique!